×
Home Collection Événements A Propos Contact

Pendule Réligieuse d'époque Louis XIV



Pendule Réligieuse d'époque Louis XIV

Mouvement
Pendule religieuse à plate-forme en laiton sur le bord horizontal, pendule et arcs cycloïdaux d'une durée de 2 jours. Le mouvement est muni d'un mécanisme de sonnerie sur une plaque de verrouillage qui sonne les heures et les demi-heures une fois sur une cloche. Le mécanisme de sonnerie et le train de roulement sont entraînés par un ressort dans un barillet à ressort. La signature de Jacques Hory A Paris est gravée sur la plaque arrière.
La plaque frontale en métal est recouverte de velours rouge. Au-dessus se trouve la bague du chapitre en bronze doré, elle est gravée et émaillée en noir. Les heures sont indiquées par des chiffres romains, avec des décorations entre elles pour les marqueurs de demi-heure. Les secondes sont indiquées en chiffres arabes sur un cercle extérieur. Les aiguilles des heures et des minutes, sont en laiton doré ciselé et gravé. Sous l'anneau du chapitre se trouve un cartel en laiton moulé et orné d'une signature gravée de Jacques Hory A Paris.

Le boîtier
Le coffret en noyer de cette pendule religieuse est plaqué d'ébène et d'écaille de tortue. La pendule a une porte à l'avant comme à l'arrière. Les deux côtés latéraux ont une fenêtre encadrée de motifs de feuilles en bronze doré.

Jacques Hory (1634- ?)
Jacques Hory a travaillé comme horloger et constructeur de montres de 1658 à 1690. Il a travaillé au Faubourg St-Jacques. Hory est devenu maître en 1658 et a prêté serment en tant que membre de la Jurande en 1674.

L'histoire des premières horloges françaises à ressort, connues sous le nom de "Pendule Religieuse", commence en 1658, année où les horloges fabriquées par Salomon Coster de La Haye apparaissent pour la première fois à Paris. Ces horloges étaient étroitement liées aux modèles néerlandais en termes de mouvement et d'apparence. Les premiers exemples comportaient un mécanisme de marche et de frappe actionné par un seul ressort. Les modèles étaient simples et sans grand fioriture. Pourtant l'écaille de tortue souvent utilisée leur donnait un aspect luxueux. Les horloges néerlandaises étaient généralement très sobres et simples, souvent exécutées dans des boîtiers plaqués d'ébène avec ou sans écaille de tortue.
Les modèles français se sont transformés en un style plus exubérant avec également de nombreux montages et incrustations en bronze doré selon la technique dite de « Boulle".

Littérature:
Tardy, Dictionnaire des Horlogers Français, blz. 299.
Reinier Plomp, Early French Pendulum Clocks, 1658-1700, known as Pendules Religieuses, Schiedam 2009

Pendule Réligieuse d'époque Louis XIV
Prix sur demande
Période
ca. 1660
Matériaux
Boîtier en ronce de noyer en placage d'ébène et tortue, bronze doré au feu, laiton, bronze doré, fire-gilt brass
Signature
Jacques Hory A Paris
Dimensions
26 x 23 x 11 cm

Expedition mondial disponible