×
Home Collection Événements A Propos Contact

Cartel d’applique français d’époque Empire



Cartel d’applique français d’époque Empire

L'horloge possède un mouvement de huit jours avec échappement à ancre. Le train de sonnerie sur la plaque de verrouillage sonne les heures et un coup pour les demi-heures. La pendule est signée à Paris sur le cadran. Les heures sont indiquées par des chiffres romains et les minutes par des chiffres arabes. Les aiguilles en acier bleui sont des aiguilles dites breguet.

Le mouvement est placé dans un boîtier très austère en forme de blason. La caisse est construite en gradins sur deux niveaux qui sont divisés par un bord convexe décoré sur les côtés de branches de laurier fleuries. De part et d'autre du cadran central, fermé par une lunette en verre, se trouvent des représentations en miroir d'Aurora, la déesse romaine de l'aube. Au centre, au-dessus du cadran, une couronne de laurier, attribut d'Apollon en tant que protecteur des arts. Le globe qui couronne le cartel est également un attribut d'Apollon en tant que protecteur de la science. Dans les portraits, les branches de laurier fleuries indiquent le milieu littéraire ou artistique de la personne concernée.

Un cartel similaire a été livré au Grand Trianon à Versailles pour le Cabinet de Topographie en 1810. Ce cartel est, à ce jour, en possession du musée de Versailles.

Le cartel porte une signature sur la platine arrière du mouvement: Picnot. Cependant, selon Tardy, il s'agit probablement du bronzier et non de l'horloger.

Provenance :
Collection privée, France

Littérature:
Denise Ledoux-Lebard, inventaire général du musée national de Versailles et des Trianons Tome 1, 1975, p.137
James Hall, Hall’s Iconografisch Handboek, Leiden, 2000. p. 124 en 202
Tardy, Dictionairre des Horlogers Français, p.521

Cartel d’applique français d’époque Empire
Prix sur demande
Période
ca. 1810
Matériaux
bronze ciselé et doré, cadran en emaille
Signature
à Paris
Dimensions
43 x 29 cm

Expedition mondial disponible