×
Home Collection Événements A Propos Contact

Petit Table d’époque Transition, éstampillé: N Petit JME



Petit Table d’époque Transition, éstampillé: N Petit JME

Une élégante table d'écriture ovale de style Transition. La table repose sur quatre pieds légèrement arqués qui s’amincissent vers le bas et se terminent par des sabots en bronze doré. La galerie en bronze doré ajourée montre en alternance des grands et des petits anneaux insérés dans un bord lisse. La galerie est interrompue à l'avant de la table. Le plateau supérieur montre une marqueterie d'un treillis ovale en lambris de sycomore garni de passepoils de palmier et d'ébène, encadrée par une bande de lauriers tressés en bois de rose et bois-teinté.

La frise du plateau est plaquée de bois de rose avec sur chacun des quatre côtés un bandeau reprenant le motif en losange du plateau. Il est à noter que cette bande est toujours bordée à droite et en dessous d'un liseré foncé en ébène et à gauche et en haut d'un liseré clair en palmier. Cela donne un effet ludique et crée de la profondeur dans la vue.
À l'avant, sous la partie du plateau où la galerie est absente, un coulissant recouvert de cuir vert permet l’écriture. Sur le côté droit, un tiroir avec clef, contenant un encrier et un sablier argentés.

Le plateau d’entretoise est encadré d’un bandeau en bronze doré sur trois côtés. A l’avant, le plateau est légèrement incurvé afin de laisser la place pour les jambes. La marqueterie du plateau est une répétition du motif de losanges, cependant sans la couronne d’encadrement.
Les chutes des pieds en bronze doré sont décorées de feuillages orientés vers le bas qui suivent la courbure des pieds. Pour accentuer la forme des pieds, on a inséré ue passepoil contrastant dans le placage sur l’arête avant. Le raffinement de la finition donne à cette table un aspect de légèreté et d’élégance.

Avant l’époque Transition ce type de petite table ovale était rare, mais elles gagnent en popularité vers la fin d’époque Louis XV. Ces petites tables avaient beaucoup de formes différentes ainsi qu’une grande variété de fonctions. On peut retrouver, entre autres, des petits écritoirs, des tables à jeu et des tables à petit déjeuner.

Cette petite table est réalisée par Nicolas Petit (1732-1791). Dans la littérature, il est appelé Nicolas Petit I, parce que dans la même période un menuisier-ébéniste avec le même nom, Nicolas Petit II (1730-1797), travaillait également à Paris. L’œuvre de Nicolas Petit I était supérieure à celle de son homonyme. Nicolas Petit I, reçu maître en 1761, était né en Chaource. Il s’est établi dans le faubourg Saint-Antoine.  Son entreprise, cependant, est seulement venue à maturité après la mort de sa première femme en 1765.
Petit a réalisé une grande production de meubles en quantité et variété de haute qualité. Il a produit de grandes armoires de rangement, des commodes, des meubles à écrire, des consoles, des encoignures, des chiffonnières et des petites tables. Les meubles sont décorés de marqueterie, mais parfois aussi en laque. Les décorations varient d’arrangements floraux à des motifs géométriques.

Bibliographie:
Anne Droguet, Les Cahiers du Mobilier, Nicolas Petit, Les Éditions de l’Amateur, Paris, 2001

Provenance :
Lucien Kraemer, Paris 1949
Collection Privé Belgique
 

Petit Table d’époque Transition, éstampillé: N Petit JME
Prix sur demande
Période
ca. 1770
Matériaux
châssis en chêne et pin en placage de bois de roses, sycomore, ébène, buis et bois teinté, tiroir en châssis de noyer, bronze doré.
Signature
N PETIT JME
Dimensions
72 x 40.5 x 60.5 cm

Expedition mondial disponible