×
Home Collection Événements A Propos Contact

Vantail Français Gotique d’un Diptych à la Glorification de la Vierge



Vantail Français Gotique d’un Diptych à la Glorification de la Vierge

Ce grand vantail provenant du côté gauche d’un magnifique diptyque d’ivoire gothique de Paris peut être daté du deuxième quart du XIVème siècle, époque à laquelle auraient été sculptés des diptyques se trouvant au Victoria and Albert Museum et au Courtauld Institute. Le vantail est décoré d’une des images les plus emblématiques de l’art gothique, la Glorification de la Vierge, dans laquelle la Vierge Marie se tient avec l’Enfant Christ dans ses bras, entourée d’anges adorateurs, portant généralement des bougies ou des encensoirs. Outre le charme évident des personnages, le relief se distingue par la profondeur de la gravure ainsi que par des détails tels que les chandeliers tripodes merveilleusement sculptés et la manière dont les anges s’approchent de la Vierge.

Des diptyques en ivoire, commodément articulés pour se fermer à plat, ont été produits au XIVème siècle pour satisfaire la demande populaire d’images de dévotion luxueuses mais portatives. Habituellement, la scène de la glorification de la Vierge, tenant l’Enfant Jésus tandis qu’elle est encensée par les anges, est associée à la crucifixion avec la Vierge et saint Jean pleurant à ses pieds. De cette manière, l’artiste juxtapose deux grands mystères chrétiens : la naissance du Christ et sa passion. Cette stratégie didactique permettait au fidèle, de méditer sur la relation entre les deux scènes lorsqu’il avait l’objet dans ses mains. Bien que la Glorification de la Vierge soit une image médiévale particulièrement reconnaissable, elle semble avoir été un thème particulièrement commun dans la sculpture sur ivoire. La composition a été probablement empruntée à trois personnages debout provenant du trésor de la basilique Saint-Denis, qui ont été réunis pour former un triptyque avec les anges sur les extérieurs (voir Lowden, op. Cit., P. 70). Aux alentours des années 1300, cette représentation ainsi que celle du couronnement de la Vierge, semblent avoir été un élément récurrent de nombreux bas-reliefs en ivoire. A cette époque, les anges sont plus souvent représentés avec des ailes et les traits du visage ont tendance à être plus effacés, mais la composition de base, en particulier celle de l'enfant, est identique à l'ivoire actuel (voir Williamson / Davies, op. Cit., Nos. 73 et 74). Bien que des exemples datant d’avant 1350 incluent une architecture très similaire avec trois arches d’où émergent des clochetons pointus et des anges sans ailes, les personnages y sont plus animés, souvent dotés de belles draperies (voir Lowden, op. Cit. Et Williamson / Davies, op. 1). cit., n ° 86). Ce vantail peut donc vraisemblablement être daté de quelques années plus tôt.

Littérature:
T. Jülich, Die mittelalterlichen Elfenbeinarbeiten des Hessischen Landesmuseum
Darmstadt, Regensburg, 2011, pp. 176-177, no. 35;
J. Lowden, Medieval and later ivories in The Courtauld Gallery, London, 2013, pp. 68-71, no. 8;
P. Williamson and G. Davies, Medieval ivory carvings 1200-1550. Part I, cat. Victoria and Albert Museum, pp. 232-237 and 266-271, nos. 73-74 and 86-87.

Publié:
Gothic Ivories Project at The Courtauld Institute of Art, London, Wing, left (fragment of a diptych) 1 register, 3 arches across (plaquette; frise d'arcatures) (Front), available at: http://www.gothicivories.courtauld.ac.uk/images/ivory/5D272E64_1aa391b7.html

Provenance:
Sotheby’s London, 15 May 1952, lot 149
Collection privé, Pays Bas

Analyse technique:
Radiocarbon dating measurement report no. AA 13-18042, prepared by Antiques Analytics GmbH, Eppstein, dd. 2 July 2013, states that the ivory dates between 1065 and 1166 CE (67.7% confidence interval).

Vantail Français Gotique d’un Diptych à la Glorification de la Vierge
Prix sur demande
Période
ca. 1325-1350
Matériaux
ivoire polychromé
Dimensions
15.5 x 10.3 cm

Expedition mondial disponible