×
Home Collection Événements A Propos Contact

Encoignure de Maastricht en chêne d'époque Louis XV



Encoignure de Maastricht en chêne d'époque Louis XV

Une élégante encoignure en chêne de Maastricht richement sculptée, reposant sur un socle galbé et sculpté et couronné par un unique chapiteau incurvé et décoré d'une rocaille en son centre. Les quatre portes à panneaux courbes et moulures profilées qui se rejoignent dans le haut et dans le bas par un motif rocaille, encadrent de riches entrelacs asymétriques de style Louis XV en forme de roses stylisées, de branches fleuries et de rocailles. La décoration est répétée sur les côtés des portes et dans la corniche. Les moulures entre les portes sont décorées en haut et en bas de rocailles. L’intérieur présente des étagères.
La période de 1730 à 1780 est généralement considérée comme étant l'apogée pour le mobilier liégeois. Après avoir adopté le style baroque français vers 1700, avec ses formes équilibrées et symétriques, les ébénistes de la Principauté de Liège y ont trouvé leurs propres variations. Pendant presque tout le siècle, ils ont maintenu la structure équilibrée du mobilier, mais l'ont embellie non seulement avec leurs façades en panneaux, mais souvent aussi avec leurs sculptures des coins et des chapiteaux, qui sont parfois semblables à de la dentelle. La plupart des meubles de Liège sont fabriqués en chêne, qui pousse en abondance dans les bois des Ardennes voisines. Le bois de frêne, de frêne sauvage, de cerisier et de hêtre a aussi été utilisé, mais dans une moindre mesure. Le dessin du motif de la coquille indique le moment de la création du meuble. Au début du XVIIIème siècle, le style est encore symétrique et rigide, mais vers le milieu du siècle, le dessin devient plus asymétrique, plus fringant et plus exubérant, jusqu'à ce qu'à la fin du siècle, puis celui-ci se stabilise. Il est frappant de constater que, contrairement aux meubles namurois, par exemple, la décoration des meubles liégeois est sculptée dans le bois massif. Au début du siècle, les palmettes, les lambrequins, les feuilles d'acanthe et les imitations de damas en bois, "fonds quadrillés à fleurettes", ont été privilégiés par rapport du motif de la coquille. Au milieu du siècle, les rameaux à fleurs, dont les roses, les marguerites et les œillets, sont à la mode. Les tiges, sur lesquelles les fleurs s'ornent, sont souvent sculptées séparément du mobilier, ce qui donne à la sculpture une élégance particulière. Les corbeilles à fleurs et les rocailles en forme de C et de S sont également souvent utilisées comme motifs décoratifs.


Dans la décoration de cette encoignure, un motif remarquable a été utilisé, appelé "motif perspectif" dans la littérature spécialisée. Il prend la forme d'un élément architectural rendu en transparence et est généralement incorporé dans une rocaille ; il s'agit généralement d'une base avec quelques fleurs. Bien que ce motif décoratif se retrouve également ailleurs, par exemple dans un plafond en stuc de la Kruisherenkerk à Maaseik, sur les boiseries d'un autel de Couven dans l'église d'Eupen et en divers autres endroits, il est à noter qu'il se retrouve plus fréquemment à Maastricht. Dans l'ornementation des façades de plusieurs bâtiments monumentaux de Maastricht, ce "motif perspectif" est utilisé comme base dans les rocailles et dans l’argenterie de Maastricht du XVIIIème siècle, cette combinaison décorative revient également régulièrement. Ce motif est également à retrouver dans certains dessins de Matthias Soiron.
Un deuxième élément typique qui nous permet d’identifier indéniablement cette encoignure à Maastricht est le socle incurvé en bas, qui semble porter l'armoire. Les éléments festonnés en saillie en haut et en bas des créneaux sont également caractéristiques.
 

Provenance:
Collection Privée, Pays-Bas

Littérature:
W.E.S.L. Keijser-Schuurman, Een bijzondere nalatenschap; meubeltekeningen in de albums van Matthias Soiron, 2002, p.25-27

Encoignure de Maastricht en chêne d'époque Louis XV
Prix sur demande
Matériaux
chêne sculpté, raccords en laiton
Dimensions
255 x 85 cm

Expedition mondial disponible


Vous pourriez aussi aimer