×
Home Collection Événements A Propos Contact

Paire de Candélabres à cinq lumières d’époque Empire



Paire de Candélabres à cinq lumières d’époque Empire

Une impressionnante paire de candélabres en bronze doré et patiné en forme de prêtresse de l'antiquité classique. Les figures féminines portent sur leur tête et soutiennent de leurs mains des vases qui forment la base du candélabre à cinq bras de lumière. Quatre bras extérieurs partent du vase et se terminent par des têtes d'oiseaux, chacun portant un bougeoir. Le cinquième chandelier est le couronnement du vase. Les personnages féminins sont debout sur un globe embossé d'un Pégase cabré. L'ensemble repose sur une colonne en bronze doré, avec une base octogonale et surmontée d’une pyramide tronquée aux côtés concaves et aux nervures aplaties. Sur les côtés des colonnes se trouvent des reliefs de Caryatides et des cartouches ornés en forme de diamant. Les coins aplatis sont décorés de torches dans des niches étroites.
 
Ces opulents candélabres sont de conception identique à une paire provenant de l'ancien Palais des Tuileries. Il incarne l'esprit de la période de l'Empire. Les prêtresses font référence au "Goût Égyptien", inspiré par les campagnes égyptiennes de Napoléon. Les motifs respirent le symbolisme de l'Empire ; les aigles font référence au règne de Napoléon, Pégase représente la gloire et les globes symbolisent la domination mondiale.

Bien que le fabricant soit inconnu et que ces spécimens ne soient pas marqués, les motifs montrent beaucoup de similitudes avec l'un des plus grands fondeurs de bronze de l'époque, à savoir Pierre-Philippe Thomire (1751-1843).

Pierre-Philippe Thomire (1751-1843) est l'un des plus éminents fondeurs et ciseleurs de bronze de la période Empire. Bien que formé comme sculpteur, il a choisi de suivre les traces de son père et est devenu fondeur de bronze. Dans cette profession, il est devenu le plus grand producteur de bronzes de la fin du XVIIIème et du début du XIXème siècle. Thomire a reçu sa formation de Gouthière et a ensuite créé sa propre entreprise de fabrication d'ornements en bronze pour le mobilier. Plus tard, Thomire devient l'assistant de Duplessis, qui est directeur de la Manufacture de Sèvres. Après la mort de Duplessis en 1783, Thomire reprend son métier de fondeur de bronze, concevant et produisant, entre autres, des montures en bronze doré pour la porcelaine. En 1809, il est nommé "Ciseleur d'Empereur".

Littérature :
Marie-France Dupuy-Baylet, L'Heure, Le Feu, La Lumière, Les Bronzes du Mobilier National 1800-1870, 2010, pp. 166-167
 

Paire de Candélabres à cinq lumières d’époque Empire
Prix sur demande
Période
ca. 1810
Matériaux
bronze doré et patiné
Dimensions
75 x 31 cm

Expedition mondial disponible